Skip To Main Content

Les actualités d'Hattemer Academy

  • Actualités
  • Témoignages

Riwenn, élève chez Hattemer Academy depuis le CE1, a obtenu son baccalauréat avec mention bien ainsi que le High School Diploma. Ce brillant élève nous parle de sa réussite et de ses projets pour la suite. 


Pouvez-vous nous parler de votre parcours en quelques mots ?

J’ai commencé ma scolarité chez Hattemer Academy (qui à l’époque s’appelait encore « Cours Hattemer à distance ») en CE1 à l’âge de six ans. J’ai sauté le CP, car je maîtrisais déjà les notions qui y étaient enseignées. J’ai étudié à distance pendant trois ans, avant d’effectuer mon année de CM2 dans une classe de l’école publique, pour me familiariser avec la vie en société. Entré en sixième l’année suivante, je suis de retour chez Hattemer Academy où j’effectue l’ensemble de mes années de collège qui sont clôturées par l’obtention du Brevet des Collèges avec la mention « Très Bien ». Au début de mon année de seconde, je m’inscris au Dual Diploma Program. Cette première année est riche en enseignements et me permet des progrès rapides en anglais. A la fin de la seconde je choisis les spécialités mathématiques, physique chimie, sciences économiques et sociales. J’abandonnerai la physique-chimie l’année suivante et je la passerai en épreuve anticipée du baccalauréat. L’année de Terminale est marquée par les épreuves du baccalauréat, bien-sûr, et j’obtiens mon diplôme avec la mention « Bien », ainsi que le High School Diploma.

 

Comment se sont passées les épreuves du baccalauréat ? Etiez-vous confiant ?

Sans trop exagérer, je dois dire que pour moi le baccalauréat n’a pas été une réelle source de stress. En fait, mes parents étaient beaucoup plus inquiets que moi. J’ai abordé les épreuves successives avec sérénité, comme n’importe quel devoir. Je pense que cette confiance me vient du fait que je suis habitué à travailler sans être encadré, grâce à dix ans de scolarité à distance, ce qui m’a permis de ne pas être angoissé par le contexte des épreuves. Ensuite, je savais que je disposais de bases solides, et de connaissances développées, qui m’ont permis d’être confiant. J’ai dû passer toutes les épreuves, même celles qui étaient passées à titre de contrôle continu , parce que les élèves de Hattemer sont considérés comme des candidats isolés. Mais il n’y a pas eu de problème particulier, en dehors de l’organisation de certains établissements. Je ne sais pas pour les autres élèves, mais je pense que la méthode de travail inculquée par Hattemer Academy donne une grande sérénité face aux examens. Dans la plupart des matières, les épreuves ont l’air faciles en comparaison avec les devoirs que l’on doit rendre habituellement. Je l’avais déjà constaté au brevet des collèges, le niveau de Hattemer Academy est bien plus élevé que les standards publics.

 

Parlez-nous un peu de vos résultats du bac … Etes-vous satisfait ?

Après avoir obtenu la note de 14,14/20,  ce qui équivaut à une mention « Bien »,  je peux dire que mes résultats au baccalauréat sont satisfaisants. Il y a des notes excellentes sur mon bulletin, j’ai eu trois 20/20, en Anglais, en Espagnol et en Enseignement Moral et Civique (les notes des langues étant la moyenne de la note de l’oral et de la note de l’écrit). Ma moyenne est tirée vers le bas par quelques notes moyennes comme 10 en sport ou 10,5 en physique . Je tiens surtout à évoquer mes excellents résultats à l’oral, parce qu’on pourrait penser qu’un élève à distance va avoir des difficultés à interagir en public. J’ai passé quatre épreuves orales : l’anglais, l’espagnol, l’EMC et le Grand Oral, et j’ai obtenu respectivement les notes de 20 ;20 ; 20 ; et 18. Donc non, être élève à distance n’induit pas un handicap en matière de communication verbale ou d’expression orale. Ce n’est pas parce qu’on ne va pas à l’école qu’on est associable, ou bégayant, ou terrifié par le monde extérieur, ou que sais-je encore. Globalement, je suis satisfait de mon bac, mais surtout, je n’oublie pas qu’il n’est pas une fin en soi. Ce qui compte, c’est de l’obtenir pour pouvoir entrer dans le supérieur.

 

Félicitations pour votre belle réussite au Dual Diploma. Pourquoi avoir choisi ce double cursus ?

Je ne vais pas vous mentir, l’idée n’est pas de moi. Ce sont mes parents qui ont décidé de m’inscrire. Au début ça m’a intéressé, puis ça m’a intimidé.  Finalement, j’ai bien été obligé de me lancer et ça été une expérience incroyable ! A l’époque où l’on m’a parlé du Dual Diploma pour la première fois, j’avais 13 ans, j’étais en troisième, je commençais à m’éveiller aux enjeux internationaux, et les Etats-Unis m’apparaissaient comme un monde parfait où tout est possible, où tout est incroyable, amazing. En même temps, c’était un autre continent, j’avais du mal à me représenter les distances, donc je voyais l’Amérique un peu comme les gens de la Renaissance voyaient les Indes. C’était une contrée mythique pour moi. C’est sans doute par goût de l’aventure que j’ai accepté. Et pour une aventure, ça été une sacré bonne aventure.

 

Que vous a apporté le Dual Diploma ?

Ahhh, beaucoup de choses. D’abord, le diplôme. Ça fait bien sur un CV, et je pense qu’il m’a aussi arrangé dans les procédures Parcoursup. Et puis le chapeau et l’écharpe de la cérémonie. Ça faisait des années que je voulais un chapeau comme ça (rires). Non, ça c’était juste pour rire. Le Dual Diploma m’a énormément apporté sur le plan scolaire, culturel et personnel. D’abord, j’ai appris à me servir d’un ordinateur, d’un gestionnaire de fichiers, de Power Point. A réaliser des vidéos, et à les envoyer. A convertir des fichiers, et à faire des recherches sur Internet. Rendez-vous compte, quand j’ai commencé le programme, je ne savais même pas sauvegarder une page de texte. Aujourd’hui, je peux travailler avec un outil informatique en toute autonomie. Bien sûr, j’ai fait des progrès extraordinaires en Anglais qui m’ont permis de survoler les devoirs du cursus standard et les épreuves du bac. Cette maîtrise me servira toute ma vie et sera sans doute un atout indéniable pour ma carrière.

Sur le plan culturel, j’ai appris l’histoire et le fonctionnement du système politique américain. C’est un point de vue qui permet de porter un autre regard sur notre histoire. L’étude du système politique est passionnante et permet de cerner les caractéristiques d’un régime démocratique moderne, mais également de comprendre la politique américaine qui affecte, de par la puissance des Etats-Unis, le monde entier. Ces cours permettent vraiment de se faire une idée précise de la manière dont est gouvernée la première puissance mondiale. Et puis les cours d’économie permettent d’aborder des notions pratiques qui nous concernent ou nous concerneront tous directement : les banques, les taxes, les assurances, les investissements, les placements... Il comble en quelque sorte les vides du cours français de Sciences économiques et sociales qui décrit principalement les mécanismes généraux. Les cours du Dual Diploma sont donc intéressants à la fois sur le plan philosophique, géopolitique, historique, économique et simplement culturel.

Et sur le plan personnel, le Dual Diploma m’a permis de rencontrer des gens, et de m’ouvrir à de nouveaux centres d’intérêt. Les professeurs sont très stimulants, très à l’écoute. Le programme est motivant, et nécessite de savoir organiser son travail et de tenir des délais, ce que ne réclament pas les devoirs de Hattemer Academy.

 

Quelles électives aviez-vous choisies ?

Comme électives (matières « au choix »), j’avais choisi la photographie, en première année, puis l’ingénierie en troisième année. Désolé, je n’ai pas fait criminologie. Je sais, vous êtes déçu(e), je ne vais pas vous parler de tueurs en série, mais c’est comme ça. Je précise que j’ai fait le programme en trois ans. Mes deux électives m’ont beaucoup appris. La photo était très sympathique et m’appris à utiliser de nombreuses fonctionnalités informatiques, en raison des problématiques de traitement de fichiers. L’ingénierie permet notamment de découvrir des projets incroyables et innovants qui nous donnent une vision très positive de notre avenir commun. Deux matières que j’ai adorées et que je recommande chaleureusement.

 

Quels sont vos projets pour l’année prochaine ? Vers quelle filière souhaitez-vous vous orienter ?

L’année prochaine je vais entamer mes études supérieures dans le domaine de l’économie et de la gestion. Je vais étudier à Vannes, pas très loin de chez moi, dans une classe préparatoire un peu particulière qui permet de se préparer à des concours tout en validant les deux premières années d’université. Le programme de la classe préparatoire est orienté vers le concours de l’Ecole Normale Supérieure de Rennes, mais elle permet également d’accéder à de nombreuses autres formations.

 

Trois mots pour décrire une scolarité avec Hattemer Academy ?

 Liberté, exigence, excellence.

 

Le petit mot de la fin ?

Il me paraît important de mentionner que tout ça ne se fait pas tout seul. J’ai étudié dix ans chez Hattemer Academy et cet enseignement m’a demandé un investissement et des efforts importants, surtout les premières années. Celles-ci sont en effet indispensables dans la formation de l’élève, puisqu’elles lui fournissent les bases de la langue française, des mathématiques, et de l’histoire-géographie. L’enseignement fait largement appel à l’apprentissage par cœur, indispensable, mais laborieux pour un enfant. Les cours du collège et du lycée demandent aussi une attention particulière et plus approfondie, car au fil du temps, les devoirs réclament une analyse de plus en plus pointue des leçons et des textes. Le Dual Diploma n’est pas en reste, puisqu’il faut s’adapter à des cours supplémentaires et à des délais de soumission des devoirs. L’organisation ne doit pas poser de problème à des élèves habitués à travailler en autonomie, mais il faut quand même fournir une charge de travail accrue. Donc pour finir, je dirais qu’une scolarité chez Hattemer Academy apporte des résultats extraordinaires et dote l’élève d’un bagage scolaire et culturel largement supérieur à la moyenne. C’est une opportunité formidable, mais pour être saisie, elle nécessite un investissement important de la part des élèves et de leurs parents.

  • temoignage