Skip To Main Content

Les actualités d'Hattemer Academy

  • Actualités

Vendredi 8 juillet s’est tenue la cérémonie officielle de Graduation pour les diplômés du High School Diploma 2022.  Les discours se sont succédés sur la scène du Grand Rex et les jeunes gradués d’Hattemer Academy et du Cours Hattemer ont reçu leur double diplôme Français-Américain.

L’occasion pour ces 800 gradués des 4 coins de la France et d'ailleurs de clôturer en beauté leurs 3 ou 4 années de préparation de ce double diplôme, sous les applaudissements de leurs familles et de leurs proches.

Nous leur adressons toutes nos félicitations, en particulier à Riwenn, élève chez Hattemer Academy depuis le primaire, qui a obtenu son Bac avec mention bien et a réussi brillamment son High School Diploma. Après un repos estival bien mérité, Riwenn rejoindra la Classe Préparatoire aux Grandes Ecoles de l’ENS Rennes.

 

[caption id="attachment_14597" align="aligncenter" width="1024"] 5 élèves du cours Hattemer présentiel ainsi que Riwenn, élève d'Hattemer Academy (à droite)[/caption]

Le High School Diploma : une fenêtre sur le monde anglo-saxon

Grâce à ce cursus complémentaire entièrement en ligne, les élèves préparent en 3 ou 4 ans le High School Diploma américain. Anglais, histoire des Etats-Unis, économie et système politique américains sont les matières au programme. Irénée, diplômé 2020, témoigne : «  Après une seconde en lycée durant laquelle je ne m’étais épanoui, puis une année passée en Irlande, je souhaitais une scolarité enrichissante, tout en optimisant mon niveau d’anglais. C’est pourquoi mon choix s’est porté sur ce programme via Hattemer Academy, que je connaissais déjà puisque j’avais suivi une partie de mon collège avec cet organisme ».

Les cours s’effectuent grâce à une plateforme en ligne, regroupant tous les documents et outils pédagogiques nécessaires. Les devoirs sont effectués directement en ligne. Des live sessions avec les professeurs et d’autres élèves sont également organisés. Enfin un coordinateur du programme pour Hattemer en France suit les lycéens tout au long du cursus.

 

Une pédagogie interactive

Le temps de travail nécessaire varie d’un élève à l’autre, représentant en moyenne une demi-journée par semaine. « Le niveau d’anglais est assez poussé, tout en restant accessible car l’enseignement est progressif » estime Irénée. Juliette, également jeune diplômée cette année, ajoute : «  même si c’est du travail supplémentaire, j’ai aimé ces cours car ce sont des matières nouvelles par rapport au système français. C’est très ludique, on mémorise grâce à des quizz et des jeux en ligne ».  L’approche pédagogique est différente, elle utilise des technologies variées et aussi interactives que possibles, afin de  favoriser le rôle actif de l’élève.

En fin de terminale, outre l’acquisition d’un très bon niveau en anglais, les lycéens ont donc expérimenté des méthodes de travail différentes, plus proches des attendus du système universitaire américain.

 

Le double baccalauréat français-américain (Dual Diploma) ouvre le champ des possibles dans l’enseignement supérieur

Le Dual Diploma donne bien sûr un accès grandement facilité aux universités américaines. En France, c’est également un atout pour intégrer des cursus sélectifs en grandes écoles ou en université. Les lycéens ayant suivi ce programme seront parfaitement à l’aise pour rédiger leurs lettres de motivation en anglais ou pour passer les tests et entretiens en anglais. Ceux-ci sont fréquemment demandés pour les formations à vocation internationale, en particulier les très recherchées doubles licences alliant l’anglais et une autre matière : anglais-droit, anglais-gestion ou anglais-biologie par exemple.

A la rentrée, Irénée va intégrer une double licence droit-langues étrangères appliquées à l’université de Tours. Selon lui, «  le Dual diploma est à conseiller à tout élève souhaitant améliorer son anglais et s’ouvrir au monde anglophone. Ce parcours ouvre beaucoup de portes ».

Juliette a quant à elle été admise en licence de cinéma à La Sorbonne. Elle suivra parallèlement des cours de théâtre en anglais au Cours Florent, car elle souhaite conserver cet atout pour le futur. Elle conclue : « c’est mon meilleur souvenir des années lycée ! J’ai trouvé les cours très intéressants. Il faut être motivé mais pas forcément posséder un niveau d’anglais excellent au départ car on progresse vraiment rapidement ».